image liste 2017

Liste des médicaments et génériques de la PHEL 

Liste des hôpitaux membres de la PHEL

La liste des médicaments de la PHEL est le répertoire des médicaments des Hôpitaux de l'Est lémanique, tenue à jour par la Commission des Médicaments après consultation de tous les médecins-chefs des établissements hospitaliers concernés.

L'assortiment complet des médicaments de la liste se trouve à la pharmacie centrale (Hôpital Riviera, site du samaritain, à Vevey). la pharmacie de chaque établissement n'en stocke qu'une partie, adaptée aux besoins de routine.

La liste des médicaments, diffusée sous forme imprimée (dernière édition papier en mai 2018) et également accessible en ligne, se compose de deux parties :

  • Une partie générale, comprenant une présentation de la liste, ainsi que divers tableaux et documents (reinseignements logistiques, liste d'abréviations, tableaux d'interactions, etc.). Dans la version papier de la liste, cette partie générale est volontairement restreinte, car nous préférons inviter nos partenaires à consulter notre site Internet, particulièrement les pages consacrées à l’utilisation des médicaments. A la différence d’une édition imprimée, nos sources d’information en ligne peuvent être très rapidement remises à jour.

  • La liste proprement dite, assortie d'un index. Elle peut être consultée ou téléchargée en ligne sous forme de document pdf.

Par souci d'économie, la Commission des Médicaments des Hôpitaux de l'Est lémanique a décidé de remplacer aussi souvent que possible les spécialités originales de l'assortiment de la PHEL par des génériques. En veillant toutefois à ce que cette subtitution ne compromette ni la qualité et ni la sécurité d'emploi du médicament.


Listes de génériques de la PHEL

Les trois listes ci-après répertorient les médicaments qui figurent dans notre stock sous forme de génériques.

Trois classements vous sont proposés :

1. Par principe actif ou « dénomination commune internationale » (DCI)
Exemples : miansérine, aciclovir, ibuprofène

2. Par nom de marque du produit original
Exemples : TOLVON, ZOVIRAX, BRUFEN                                                    

3. Par nom de générique (= nom choisi par le fabricant de générique)
Exemples : MIANSERINE MEPHA, ACYCLOVIR HELVEPHARM, IRFEN


Politique génériques

génériquesLa Commission des Médicaments a choisi de rendre systématique le remplacement des médicaments originaux par leur équivalent générique. Cette politique vise non seulement l’allégement des coûts hospitaliers, mais veut aussi encourager plus largement l’usage de génériques auprès des médecins en formation comme des praticiens exerçant en cabinet dans la région. L’écart de prix entre originaux et copies, généralement avantageux à l’hôpital, l’est encore plus dans la prescription ambulatoire. En décidant d’ajouter de nouveaux génériques à la Liste des médicaments, la Commission suit, dans la mesure du possible, les principes suivants :

  • On préférera aux noms de fantaisie l’appellation DCI (Dénomination commune internationale, ou nom du principe actif).
  • On préférera les blistères qui portent, au dos de chaque alvéole, toutes les informations sur leur contenu [principe actif, dosage, date de péremption, n° de lot] à ceux dont les informations sont incomplètes.
  • À qualité jugée égale, on privilégiera les produits dont les prix et les conditions d’achat sont les plus avantageux.
  • On veillera à disposer des dosages et des formes galéniques utiles à toutes les prescriptions hospitalières.
  • Si un générique satisfaisant les conditions ci-dessus est enregistré par Swissmedic dans des indications plus restreintes que celles autorisées pour le produit original ou un autre générique, la substitution sera soumise expressément à l’approbation de la Commission des médicaments.
  • Pour les médicaments antiépileptiques, neuroleptiques et antidépresseurs ainsi que pour les immunosuppresseurs, la substitution n’interviendra qu’avec l’accord des médecins spécialistes et l’aval de la Commission.